LE JOUR LE PLUS COURT

JE PARTICIPE
Bande annonce

Programmes partenaires

Afin de rendre compte le plus largement possible de la diversité du court métrage nous avons invité quatre structures différentes à proposer une programmation autour de notre thématique « C’est quand la paix ? ».

Sont ainsi à votre disposition des films de fin d’étude de la Fémis, école nationale de cinéma, des premières œuvres professionnelles produites par le G.R.E.C, des films du patrimoine des années 10 aux années 40 du catalogue de Lobster Films et une dizaine de films expérimentaux distribués par l’association Light Cone. Le réseau européen des agences du court métrage Short Circuit apporte une dimension européenne à cette programmation.

 

Vous pouvez les retrouver à la fois dans des programmes clés en main mais aussi les choisir  « à la carte » film par film.

 

Atlas

Atlas

Short Circuit présente : Dans ma tourmente

Durée : 1h13

  • Atlas d’Aike Arndt 8min22 – Allemagne
  • Pickpocket de Joao Figueiras 20min – Portugal
  • Pas de place pour Gérold de Daniel Nocke 4min55 – Allemagne
  • Sunset From a Rooftop de Marinus Groothof et Sander Verdonk 10’ – Hollande
  • Hong Kong de Gerard Holthuis 13min – Hollande
  • Journey to Cape Verde de José Miguel Ribeiro 17’- Portugal

 

 

Le G.R.E.C présente : Et demain ?

Tant qu'il nous reste des fusils à pompe

Tant qu’il nous reste des fusils à pompe

Durée : 1h27

 

4 visions du monde, en déshérence, poétique, fraternel ou absurde, 4 premiers films de jeunes réalisateurs reliés par l’énergie des commencements et à l’avenir… prometteur ! Un programme proposé par le G.R.E.C.

 

  • Tant qu’il nous reste des fusils à pompe de Caroline Poggi et Jonathan Vinel 30’
  • Traversées d’Antoine Danis – 8’
  • Donne un poisson à un homme de Lyad Alasttal – 23’
  • Un avenir radieux de Xavier Delagnes – 25’59

 

 

Opération Double Trouble

Opération Double Trouble

Light Cone présente : Propagandes de guerre

Durée 1h18

 

Un programme en version originale (anglais) proposé par Light Cone.

La propagande (« ce qui doit être propagé »), avec les moyens de communication modernes dont on dispose aujourd’hui, est devenue indissociable de la guerre. Les régimes, pour justifier leurs actes, essaient de manipuler les populations en influençant leur pensée. Tout un ensemble d’actions psychologiques est à l’oeuvre, en complicité avec les médias de masse, pour endoctriner, embrigader, etc. Cette programmation de films récents (mis à part le film de Len Lye qui date de 1940) retrace quelques-unes de ces méthodes.

 

  • An example of just and fair punishment de Cane Capovolto 17’17
  • Musical Poster de Len Lye – 4’
  • Operation Double Trouble de Keith Sanborn – 10’
  • Revisions de Chris Oakley – 8’30
  • Warongaza de Yann Beauvais – 7’06
  • Paths of G de Dietmar Offenhuber – 1’30
  • Dirty Pictures (Hotel Diaries 7) de John Smith – 14’

 

 

A.W.OL.

A.W.OL.

Lobster présente : Guerre et amour

Durée : 53min

 

Un programme proposé par Lobster Films à partir de sa collection de films rares et anciens.

 

  • Gosses de la butte de Henri Desfontaines – 3’51
  • Balloonland d’Ubi Werks – 6’42
  • In the Border States de David W. Griffith – 14’39
  • The Airship Destroyer de Walter R. Booth – 6’41
  • A.W.O.L de Charley Bowers – 5’22
  • Le Gamin de Paris de Emile Chautard – 10’15
  • Tulips Shall Grow de George Pal – 6’59

 

 

Ba'adana

Ba’adana

La Fémis présente : Entre guerre et paix

Durée : 1h40

 

Ces courts métrages sont le fruit de collaborations artistiques entre les étudiants des différents départements d’enseignement de l’école. Ils déclinent, chacun à leur manière, ces deux idées fondatrices de l’histoire humaine, cette dialectique éternelle.

 

  • 7 sceaux de Jean Charles Bastion – 24’22
  • Ba’adana de Roy Ariba – 33’
  • Dalila de Julian Vogel – 15’
  • Le Plongeon du homard de Jenny Teng – 27’40